La liste noire

L'association

Le timeshare

Les textes de loi

Les arnaques type

Eviter une arnaque: DANGER !

Suivi Escroqueries

Que faire ?

 

Ecrivez-nous :

* = nouveau ou mise à jour

Besoin d'un notaire ?? Arnaques notaires

De nombreux notaires croient encore que le temps partagé relève de l'immobilier, pourtant la loi est claire, les contrats sont clairs... mais les notaires retardent de plusieurs années sur cette question. Ils croient que le temps partagé a de la valeur, ils le consignent parfois sans vergogne dans les documents de succession, ils payent les charges aux gérants; bref ils font souvent tout ce qu'ils ne faut pas faire.

Faites attention à ce que fait votre notaire dans une succession. Certains notaires sont très corrects, d'autres font n'importe quoi.

Les sociétés arnaqueuses à l'étranger ont massivement utilisé le notaire, vrai ou faux, pour faire croire aux gens qu'ils achetaient des morceaux de copropriété dans le temps partagé; elles continuent à suggérer de revendre ( ce qui est impossible) à l'aide d'un notaire...

 

-Info en 2008, toujours vraie en 2015

Les "notaires" qui se présentent dans le timeshare sont tous des faux notaires. Chercher sur internet la chanbre des notaires en Espagne, en Bulgarie...

 

-Voici ce que nous écrivions aux notaires le 31-3-05


A TOUTES LES CHAMBRES NOTARIALES DE FRANCE.

Objet : Timeshare


Messieurs,

Notre expérience nous conduit à nous adresser à vous, pour élargir notre audience, mais surtout pour informer ceux d'entre vous qui ne savent pas encore très exactement ce qu'est le Timeshare (le temps partagé dans le tourisme). Nous vous invitons à consulter notre site à cet égard " Qu'est-ce que le timeshare ".

Sachez que s'il y a un marché de la vente des semaines de Timeshare, il n'y a pas de marché de la revente. Il n'y a qu'un marché confisqué par une profession peu respectable en vue de tromper les touristes ou carrément de les arnaquer. Si un marché existait, la semaine de temps partagé ne se revendrait, pas plus de 2000 euros. Les arnaqueurs proposent eux de racheter entre 15000 et 20000 euros ce qui est le signe de l'arnaque car ils ne revendent rien du tout ! Et ils présentent des contrats bien ficelés, mais dans lesquels….il faut payer les frais de " notaire " à l'avance ! (entre 2000 et 6000 euros) ou racheter autre chose en contre partie.
Or il n'y a pas de frais de notaire pour les pays hors de la France, ce n'est pas de l'immobilier, c'est un droit de jouissance.
Il est important que vous dissuadiez votre clientèle (qui s'adresserait à vous) d'acheter des semaines de Timeshare à des prix fous, qui ne seront jamais revendables, et que vous la convainquiez précisément qu'elle ne les revendra jamais..

Cette remarque est également vraie pour la France où, là, il faut acheter des parts sociales de société ou des actions (qui ne donnent pas droit à de la propriété immobilière), éventuellement devant notaire, mais pas obligatoirement, pour bénéficier d'un droit de jouissance en temps partagé. Mais ces parts sociales et ces actions, donnant droit à la jouissance de semaines en temps partagé, ne se revendent pas plus que les semaines proprement dites, et l'individu, engagé dans cette galère, est condamné à payer des charges à vie et à les transmettre à ses enfants ! Dans tous les cas, même si les résidences de Timeshare sont souvent fort belles et peuvent satisfaire les individus pendant une dizaine d'années, il vaut mieux éviter d'y mettre le petit doigt, et le porte monnaie….

Pourriez-vous informer tous vos collègues en leur demandant d'adresser les " victimes potentielles " ou réelles du Timeshare à notre association ? En tous cas, nous attendons de vous que vous fassiez au moins de la prévention ! On peut faire du tourisme très agréablement sans passer par le Timeshare qui est devenu un des lieux d'arnaques considérables.

En vous remerciant, veuillez recevoir, Messieurs, nos salutations distinguées.
ADCSTP

 

 

 

 

Le soi-disant Notaire de la société FINCAS

Témoignage du 14-6-05

(proposition de revente par Fincas, moyennant finances auprès d'un "notaire"

"Pour me mettre en confiance, Mr. LAVEUX de FINCAS me suggère de téléphoner au collège
notarial de Madrid en me communicant le numéro 0034660172248 ou en donnant le nom du notaire
J.L. RODRIGUEZ. J'appelle et, on me communique son numero d'inscription qui est le
même que sur le préliminaire de compromis d'achat que j'ai reçu. Je ne suis pas rassuré pour autant. J'appelle le service de l'attaché commercial à l'ambassade d'Espagne à Paris. J'apprends que le numéro de téléphone est celui d'un portable. On me donne un autre numéro
que jappelle aussitot, et là on me dit ne pas connaitre le notaire ? !...Du temps passe et,
FINCAS qui s'impatiente me rappelle car le délai étant dépassé, ils disent payer un dédit à l'acheteur.Je tergiverse encore.A leur dernier appel, le 3Juin, je leur expose mes doutes et déclare ne pas donner suite.Je m'entends alors dire que le notaire très faché va m'envoyer un huissier pour des dédommagements.

Depuis plus de nouvelles
Cordiales salutations"

(veuillez consulter sur la "Liste noire" le nombre de cabinets de vrais ou faux notaires qui se livrent à cet excercice)